BLOC DE COFFRAGE ISOLÉ

Bloc coffrant isolé pour montage de murs

Bloc coffrant isolé permettant de monter des murs à hauteur d'étage et de couler en 1 fois le montage terminé, le ferraillage posé et les blocs maintenus par des equerres
Il existe différents types de blocs de coffrage isolé pour le montage des murs. Ici, des blocs coffrant pour la réalisation d'un sous-sol. 

Avantages

  1. Une mise en œuvre plus rapide qu'en banché traditionnel sur lequel il faudra rajouter une isolation
  2. Un montage adapté pour les auto-constructeurs, manutention aisée grâce à un poids plume
  3. coulage à hauteur d'étage si on dispose des étais, ce qui n'a pas toujours été le cas...
  4. une isolation performante qui va jusqu'au passif suivant les épaisseurs d'isolant du bloc coté extérieur, suppression des ponts thermiques

Inconvénients

  1. Un prix global élevé si on rajoute l'étude béton armé, le ferraillage obligatoire largement sous évalué par les commerciaux en général, le béton et le prix des modules.
  2. la qualité écologique du produit, on peu difficilement faire pire... Polystyrène et béton ! 
  3. le non respect de la migration de la vapeur d'eau du mur, pour être étanche, c'est étanche, coté respiration, zéro pointé et gare à la condensation
  4. la fixation des éléments sur ce type de murs oblige à réaliser des trous de grande profondeur, d'éviter la ferraille des entretoises métallique et d'utiliser des chevilles & fixations spécifiques 
  5. Peu de construction ou les règles de ferraillage sont appliquées pour le parasismique. 
  6. Pas de stockage de calorie dans la masse du béton, il est isolé des 2 cotés, donc le transfert est ridicule. il reste la masse du béton qui ne change pas beaucoup en température, ce qui peut être un gage pour l'été ou l'hiver, beaucoup moins pour les périodes intermédiaires.





Les premiers blocs sont placés pour vérification, comme on peut (ne pas) le voir sur cette photo, le ferraillage de poteau a été coulé en même temps que les fondations, le ferraillage vertical et horizontal n'est pas posé.





Coulage de béton à hauteur d'étage par camion toupie et sa flèche.
On peut distinguer à l'intérieur de la construction, les barres rouges, ce sont les étais pour le coulage. Ils servent à maintenir les murs droits pendant cette phase toujours délicate.




Autre type de bloc isolant, ceux fabriqués à partir de copeaux de bois et de ciment type Legnebloc, de l'isolation est rapportée à l'intérieur pour augmenter la résistance thermique final.
Une fois le mur monté, on coule aussi du béton à l'intérieur. Toujours en ayant soin de respecter la pose de ferraillage donné par l'étude béton.

Un avantage par rapport au procédé bloc coffrant tout polystyrène, celui ci est le moins polluant des deux pour sa fabrication, on peut aussi entrevoir à minima, mais c'est déjà ça, une régulation "possible" de l'humidité par les murs, impossible avec du polystyrène. Le tout étant de rester sur des enduits types chaux et plâtre. Une étude plus fine doit être effectué pour valider la micro perspiration de ce type de mur.




Publié le: mercredi 23 mai 2012 (5490 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]