PLOMBERIE

Plomberie facile

Le poste plomberie pour le non initié est synonyme d'outils et de matériaux spécifiques, coûts importants, difficultés d'appréciation et manque de savoir faire.

Afin de faciliter le travail d'installation et de maîtriser les coûts sans réduire la qualité, j'ai sélectionné du matériel facile d'emploi, qui ne comporte que très peu d'outillage.

Avant toute chose, l'établissement d'un plan comportant l'intégralité du réseau doit être réalisé. Ce plan représente une installation complète jusqu'au ballon d'eau chaude, ainsi qu'une recirculation d'eau chaude sanitaire. 



Vous pouvez vous inspirez de ce plan, l'intérêt principal réside dans le fait qu'il représente la copie du matériel ci dessous, qu'il serve de plan de pose, qu'il sert aussi à transmettre les informations nécessaires pour la réalisation du devis, quand à la livraison des fournitures, il sera aussi d'une aide précieuse pour le professionnel qui vous livrera.

le tuyau choisi ici est un tube multicouche et un système à emboitement TECElogo, le travail à réaliser pour raccorder, est de couper et de chanfreiner le tuyau avec l'outil spécifique. Le chanfrein empêche de couper le joint pour l'étanchéité.

Il n'est donc plus nécessaire de souder ou d'utiliser un outil de sertissage. 

Tester pour de la distribution de chaleur et même du solaire  pour le système ATMOS (uniquement pour l'aller au capteur. Le retour pouvant générer de la vapeur, on reste sur du cuivre ou de l'électrozingué). 



DÉBUT d'une INSTALLATION de DISTRIBUTION d'EAU de VILLE
ou PAR OU COMMENCER !


Suivant votre chantier, neuf ou rénovation, il va falloir trouver l'arrivée d'eau. Cette arrivée d'eau conditionne toute la distribution de la maison. Il faut donc être vigilant sur le matériel à installer.

Ci dessous, mon installation personnelle, qui a été posé il y a déjà quelques années, cela vous donnera une base sur laquelle travailler.



L'arrivée d'eau est un tuyau d'adduction d'eau en PE (tuyau noir à bande bleue) d'eau potable, juste avant l'anti-retour dans la petite photo encartée.

Cette installation doit être visible et accessible à tout moment pour intervenir en cas d'urgence pour couper l'eau par exemple et tout ce qui est de l'entretien, changement des filtres, ect...
Sur cette photo, on peut voir 2 types de filtres, ceux transparent vendu en grande distribution et les cartouches bleues, un système de filtre à charbon . 
Dans mon cas, j'ai gardé les filtres transparents uniquement pour filtrer une première fois avant les filtres bleues "big blue" , le système vendu en GSB étant d'une efficacité très limité.

Dans tous les cas, si vous avez la première partie de votre installation en cuivre comme ici, il vaut mieux continuer en PER, multicouche ou comme ici en polybutène (PB), ceci afin de garder l'eau la plus pur possible après le filtre à charbon.






Pour énumérer ce qu'il vous faut comme matériel, ci dessous la liste :

  1. Anti retour (avec les 2 pastilles noir après le tuyau en PE d'adduction d'eau sur la petite photo ci dessus)
  2. Vanne d'arrêt principale
  3. Filtre 100 microns à rétrolavage et raccords rapides pour tuyaux d'arrosage (à ce niveau, vous avez la pression réseau distribution, 6 bars pour ma part, ce qui vous permet d'utiliser un arrosage puissant pour intervenir sur le nettoyage de conduites d'eaux vannes ou autre.
  4. Réducteur de pression, pour revenir à une pression normal (environ 2,2 bars pour chez moi par exemple)
  5. Compteur d'eau froide, il permet de vérifier votre consommation ou une fuite et de faire un relevé pour voir si vous avez aussi une fuite entre ici et le compteur qui est sur la voirie. Très important bien sûr.
  6. Manomètre pour vérifier la pression
  7. un robinet après pour couper l'eau après le manomètre, permettant de changer la ligne (compteur, mano ou réducteur) entre les 2 vannes
  8. un bypass, une installation avec 3 vannes d'arrêt qui vous permet de changer les filtres en fermant les 2 vannes verticales, tout en pouvant continuer à avoir de l'eau en ouvrant la vanne horizontale
  9. Un by-pass encore et le système Hydrokalk de purification de l'eau. On neutralise le chlore, les pesticides, solvants organiques, métaux lourds, la purification est réalisé par un filtre à charbon et TDK. Permet de retrouver une eau saine. le goût (l'absence de goût plutôt) et la qualité de l'eau par rapport à l'eau de ville reste pour moi incomparable, après, c'est à chacun de se faire une opinion bien sûr.
  10. Un Prokalk, un anti-tratre par catalyse, il neutralise le calcaire et adouci l'eau pour la maison, coté efficacité, c'est mieux que pas mal de modèle déjà essayé, mais pas encore la panacée.
  11. Un autre anti-tartre par catalyse, avec une efficacité très discutable, la différence avec le Prokalk est réellement visible.









mise a jour avec un filtre supplémentaire avec un cristal informé pour un prix dérisoire, voir ici








SOLUTION ACTUALISÉE

Prix via www.thermatec.info d'une solution complète intégrant les solution actualisées ci dessus :

On voit bien le gain de place, ici le filtre à coque blanche JUKO intègre un manomètre et un limiteur de pression.










Juste avant le filtre JUKO, le compteur d'eau froide, permettant de vérifier et contrôler les fuites éventuelles.











LA DISTRIBUTION 




Pour raccorder les tuyaux d'arrivée aux nourrices, on utilise des raccords à emboîter, sans outils, un joint est placer sur le raccord tournant et le serrage manuel est simplement accentué avec une pince.





Les nourrices de distribution - rouge pour l'eau chaude, grâce aux étiquettes à placer sur les robinets, et les tuyaux d'arrivée d'eau.



Publié le: lundi 28 mai 2012 (17281 lectures)
Copyrights © par l'info ENVIRONNEMENT & Nouvelle RÉALITÉ

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]